Qu’est-ce que c’est?

 

 

La radiesthésie, anciennement appelée rhabdomancie ou encore sourcellerie, est (selon la définition de l’abbé Bouly) la croyance en la faculté de découvrir, grâce au pendule ou à la baguette, ce qui est caché aux facultés normales mais dont l’existence est réelle ou imaginaire. Le radiesthésiste permettrait de découvrir des sources, retrouver un objet perdu ou une personne disparue, établir un diagnostic médical, déterminer la profondeur d’un puits, etc. On doit le mot “radiesthésie” aux abbés Bouly et Bayard. Ce mot est composé du mot latin ‘radius’, qui signifie ‘rayon’ et du mot grec ‘aisthêsis’ qui veut dire ‘sensibilité’.

Voilà pour la définition « Wiki », voyons maintenant la définition version sorcière. De nos jours, nul besoin d’un sourcier pour savoir ou trouver de l’eau sur un terrain, il suffit de demander les plans de la ville, mais il fut une époque ou c’était un métier respectable, au même titre qu’arpenteur. De fil en aiguille, nous avons découvert d’autres utilités a la baguette de sourcier ou a son pendule. Ça, tous le monde le sait, ou en entend parler, mais les gens se demandent surtout comment et pourquoi ça fonctionne.

 

Personnellement, je dirais que la radiesthésie a réussit chez-moi a rallier a la fois mon côté rationnel et scientifique, avec mon côté spirituel et instinctif. D’abord, c’est une des premières sciences dites « occulte » a avoir été étudiée par des scientifiques. En effet, il est possible maintenant de prouver hors de tout doute que chaque objets et être vivants sur terre possède une identité « vibratoire » spécifique. Le pendule est un outil servant a se mettre en harmonie avec la vibration recherchée, et il ne réagit que lorsqu’il a trouvé.

 

La ou j’ai été le plus impressionnée par le travail des radiesthésistes, c’est quand j’ai découvert a quel point le cerveau et l’Ego humain sont bornés et refusent d’emblée une information aussi facilement acquise. En effet, la radiesthésie est accessible a tous le monde, mais, il y a un énorme travail de conscience a faire avant de pouvoir obtenir des résultats concrets ! Car les réponses du pendule ne viennent pas de Dieu, de quelque part dans l’Univers ou d’une entité extra-terrestre ! Non, elles viennent de vous ! De votre inconscient ou subconscient si vous préférez, mais de vous quand même !  Alors au moindre doute sur vous-mêmes ou vos motivation, v’la votre pendule qui tourne a gauche, a droite, ou qui ne bouge plus du tout, tout aussi hésitant que vous pouvez l’être…

 

Donc, il faut pour réussir les expériences, apprivoiser votre outil principal, le pendule n’étant qu’une extension visible de votre inconscient. En second lieu, il vous faut apprivoiser le concept des vibrations, qui sont comme une seconde identité pour les praticiens mais plutôt abstrait pour les esprits cartésiens. En d’autres termes, avant de courir a la boutique ésotérique du quartier vous chercher un pendule en croyant que la pratique est simple et facile, il faut revoir vos motivations. Et dites vous que si vous n’y arrivez pas avec une petite clef en cuivre suspendue au bout d’une corde, un pendule a 100$ en cristal n’y changera rien ! Vous commencez a comprendre ou je veux en venir ? He oui, vous allez tester avec moi, puisqu’une image vaut milles mots, je vais me sauver du temps en vous faisant expérimenter pour que vous jugiez par vous-mêmes ce que cela vaut.

 

1 ère expérience : Obtenir une réponse ( mouvement du pendule )

 

Si vous en avez un sous la main, autant vous en servir, mais n’importe quel objet de petite taille pouvant être suspendu a une corde peut faire l’affaire pour débuter, et même que pour un radiesthésiste expérimenté, ses mains lui suffisent. Donc une clef, une bague ou une aiguille suspendue a un fil fait l’affaire. Comme vous vous apprêtez a « discuter » avec une partie de vous-même qui n’a pas l’habitude d’être dérangée pour si peu, il va vous falloir insister plus ou moins fortement selon votre degré d’ouverture d’esprit. Vous devez tenir la corde de votre pendule fermement entre le pouce et l’index, et laisser une longueur d’environ 10 a 15 cm de corde, de façon a permettre le mouvement sans qu’il ne soit influencé par un effet extérieur. Pour plus de sûreté, vous pouvez vous accouder sur une table pour éviter de croire aux mouvements involontaires. Maintenant, vous allez simplement demander a votre nouvel ami de vous montrer comment il s’y prend pour dire « oui » et « non ». Ici il y a deux possibilités : soit il tourne dans un sens puis dans l’autre, ou encore il fait des vas et viens de gauche a droite, puis de l’avant vers l’arrière. Il n’y a pas de façon meilleure que l’autre, c’est ce qu’on pourrait appeler le premier contact conscient avec votre inconscient ! Pour faciliter la chose, vous pouvez vous adresser a lui comme si vous parliez a un ami et nous a vous-même, ça passe un peu mieux chez les « scientifiques »…

 

 

 

2 ième expérience : Obtenir des réponses

 

Comment s’assurer que nos désirs n’influencent pas le mouvement du pendule ? Ça c’est une bonne question, et la réponse dépend de chaque personne qui se la pose. Car dans les premières tentatives, il est certains que si vous connaissez d’avance la réponse, votre cerveau va intervenir et non pas votre inconscient ! Et s’est la que les choses deviennent intéressantes. Il faut donc demander de l’aide a l’entourage, en leur demandant de poser des questions dont eux connaissent la réponse mais pas vous ! Si vous n’avez personne en qui vous avez suffisamment confiance, il reste une alternative pour tester vos capacités ; jouer a pile ou face ! Selon les lois de la probabilité, vous avez une chance sur deux de deviner juste. Donc, si vous obtenez 10 sur 10 de bonnes réponses, vous êtes sur la bonne voie. Et si vous échouez 10 fois sur 10, vous êtes aussi sur la bonne voie car ces probabilités sont aussi inimaginables que l’autre ou vous gagnez 10 fois sur 10 ! Mais on s’entend que dans le second cas, il y a un truc qui cloche… La ça devient amusant carrément. On prend conscience des détours que prend l’Ego pour avoir le dernier mot, mais il ne faut surtout pas lui laisser ! Il faut juste se dire dans ce cas : je reformule la question monsieur le juge !!! En effet, si votre question était : sur quelle face la pièce est-elle tombée ? La réponse sera évidemment la face qui se trouve cachée sur la table. Donc si vous tenez compte de cette information, vous deviendrez champion du pile ou face ! ( J’ai réussis a confondre des sceptiques et a gagner quelques gageures grâce a ce truc… )

 

 

Donc maintenant vous êtes prêt a tester jusqu’ou vous pouvez aller dans la devinette ! A l’aide d’une carte, vous pouvez jouer a trouver des adresses, par exemple ou se trouve les puits de pétroles dans le monde ( information que vous pourrez vérifier par la suite ), dans une ville, vous pouvez vous amuser a découvrir les Wal-Mart, il n’y a pas de limites, et plus vous pratiquez, plus vous découvrirez des façons de vous en servir. Pour une recherche plus ciblée, vous pouvez également dessiner une carte avec des réponses possible, le pendule vous répondra avec ce que vous lui donnez. J’utilise aussi une sorte de Oui-Ja de ma fabrication, c’est plus ardu pour l’esprit, mais j’obtiens des réponses plus claires et complètes, alors voilà, maintenant vous êtes paré a découvrir le monde qui vous entoure avec un nouveau regard !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.