« Previous Page

LE CHANT DES PARTISANS

Zebda: chant des partisans

Béruriers noirs – salut à toi

Pierpoljak – Boulets rouges

Tryo la misére d’en face (peuple d’occident)

Tiken Jah Fakoly – L’Afrique en a Marre

Tiken Jah Fakoly – Françafrique

Bob Marley & The Wailers – Get Up Stand Up

Bob Marley Africa Unite

Renaud – Hexagone

renaud-morts les enfants

Rockin’Squat le clipe : Démocratie fasciste

Rockin’Squat – Illuminazi 666

Rockin squat sur canal

La K.bine – Rap conscient

Fayçal – Impression d’opression

Kenny Arkana – La Rage du peuple

Medine – 11 Septembre

Casey – Dans Nos Histoires

Kenny Arkana désobéissance civil

Gainsbourg l’Insoumis…

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793

Il ne revient qu’à nous la décision qu’il nous violent notre dernier droit (art. 35), celui à l’insurrection !

Préambule

Le peuple français, convaincu que l’oubli et le mépris des droits naturels de l’homme sont les seules causes des malheurs du monde, a résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, ces droits sacrés et inaliénables, afin que tous les citoyens, pouvant comparer sans cesse les actes du gouvernement avec le but de toute institution sociale, ne se laissent jamais opprimer, avilir par la tyrannie ; afin que le peuple ait toujours devant les yeux les bases de sa liberté et de son bonheur ; le magistrat la règle de ses devoirs ; le législateur l’objet de sa mission. En conséquence, il proclame, en présence de l’Etre suprême, la Déclaration suivante des droits de l’homme et du citoyen.

Article premier (le but de la société)
Le but de la société est le bonheur commun. Le gouvernement est institué pour garantir à l’homme la jouissance de ses droits naturels et imprescriptibles.
-> Le bonheur commun n’est plus recherché, car le malheur amène plus de consommation pour un système qui nous force à toujours plus consommer.

Article 2 (énumération des droits)
Ces droits sont l’égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.
-> Si vraiment on était égaux, on aurait le même salaire, certains ne vivraient pas dans des palaces, si on étaient libre, on aurait le droit de vivre sur la terre sans devoir l’acheter auparavant et en ce qui concerne la sureté et la propriété, on sait bien que les banques quand elles nous accordent un crédit, c’est uniquement car on sait qu’elle viendra tout saisir si par malheur on (ou la crise) nous permet plus de payer les mensualités….

Article 3 (égalité)
Tous les hommes sont égaux par nature et devant la loi.
-> Sauf si on est politicien, policier, PDG, star de la TV ou tout simplement riche et disposant d’un avocat qui défendra nos droits (que l’on ne connait pas de toute façon, c’est malheureux…)

Article 4 (la loi)
La loi est l’expression libre et solennelle de la volonté générale ; elle est la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse ; elle ne peut ordonner que ce qui est juste et utile à la société ; elle ne peut défendre que ce qui lui est nuisible.
-> actuellement la loi soutient la vente de drogues sous forme d’alcool, médicaments et même la malbouffe de McDo et compagnie… Tant qu’on peut se faire du fric, c’est défendable !

Article 5 (attribution des emplois)
Tous les citoyens sont également admissibles aux emplois publics. Les peuples libres ne connaissent d’autres motifs de préférence, dans leurs élections, que les vertus et les talents.
-> Bah si tu connais quelqu’un qui peut te pistonner ça aide bien quand même…

Article 6 (la liberté)
La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ; elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait.
-> Il y a des limites à la liberté, par ex la liberté de foutre n’importe quelle merde à la TV n’est pas une forme de liberté puisqu’elle nous enferme dans une uniformisation de la pensée…

Article 7 (droit d’expression)
Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la voie de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s’assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. La nécessité d’énoncer ces droits suppose ou la présence ou le souvenir récent du despotisme.
-> Depuis que notre compte youtube a été censuré, depuis que l’on constate que certains candidats à l’élection ne sont même pas entendus en direct (passer au journal de 2h du mat n’a pas le même effet qu’un 20h), quand on voit ce qui arrive à ceux qui ont le malheur de parler de ce qui se trame en coulisse, franchement, croire que la liberté d’expression existe en France et qu’on la défend quand on va envahir les arabes n’est qu’un ramassis de conneries !!! Je sais de quoi je parle

Article 8 (sûreté)
La sûreté consiste dans la protection accordée par la société à chacun de ses membres pour la conservation de sa personne, de ses droits et de ses propriétés.
–> Tu ne peux pas payer la banque, alors la banque viendra tout prendre ce que tu as mis une vie à gagner, c’est ça la sûreté ?

Article 9 (loi)
La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l’oppression de ceux qui gouvernent.
-> Sauf que là, la loi protègent les riches et entreprise (les grosses).
Les lois sont plutôt utiles afin de casser “l’ascenseur social”, difficile d’y arriver en étant honnête quand on créé une entreprise

Article 10 (détention)
Nul ne doit être accusé, arrêté ni détenu, que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites. Tout citoyen, appelé ou saisi par l’autorité de la loi, doit obéir à l’instant ; il se rend coupable par la résistance.
-> Ok, tant que l’on est pas arrêté parce que l’on dérange un puissant, ça va!
Se prendre de la prison ferme (1 mois + 3 mois de sursis) parce que l’on a jeté un yaourt sur la voiture présidentielle est peut-être exagéré, surtout quand on avait raison de le faire (avant on utilisait des légumes pourris)

Article 11 (voies de fait et résistance légitime)
Tout acte exercé contre un homme hors des cas et sans les formes que la loi détermine, est arbitraire et tyrannique ; celui contre lequel on voudrait l’exécuter par la violence a le droit de le repousser par la force.
-> Si les flics font les cowboy avec moi et bafouent mes droits, j’ai le droit de leur envoyer mon poing dans la gueule en expliquant bien : c’est l’article 11 des droits de l’homme qui m’obligent à faire ça :p

Article 12 (l’arbitraire)
Ceux qui solliciteraient, expédieraient, exécuteraient ou feraient exécuter des actes arbitraires, sont coupables et doivent être punis.
-> Par qui ? Moi je veux bien les punir mais personne ne reconnaît mon autorité

Article 13 (présomption d’innocence)
Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.
-> C’est marrant, car quand un flic nous arrête, on est déjà coupable, mais en plus ils en rajoutent une couche. ex avec le cannabis : Attention, si tu balances pas, tu vas prendre tout à la place de celui qui dirige le réseau. Alors vas-y balances ! Pas grave si on essaye de te faire la peau, de toute façon si tu crois qu’on est là pour te défendre tu te trompes, on est des agents administratifs embauchés dans le but d’encaisser les amendes de toutes nos lois abusives avec le droit de faire le cowboy de temps en temps…

Article 14 (non-rétroactivité)
Nul ne doit être jugé et puni qu’après avoir été entendu ou légalement appelé, et qu’en vertu d’une loi promulguée antérieurement au délit. La loi qui punirait des délits commis avant qu’elle existât serait une tyrannie ; l’effet rétroactif donné à la loi serait un crime.
-> Sarkozy et les médias n’hésitent pas à montrer certaines personnes comme coupables avant même d’avoir été jugés, et après s’ils s’avèrent qu’ils ont tord, rien ne sera dit. La justice parle mais ce sont les médias qui ont le premier et le dernier mot.

Article 15 (proportion des peines)
La loi ne doit décerner que des peines strictement et évidemment nécessaires ; les peines doivent être proportionnées au délit et utiles à la société.
-> Aller en prison pour avoir braqué une épicerie dans le but de nourrir ses gosses est-il similaire à aller en prison pour avoir escroqué son pays quand on est politicien ? Pourtant on à l’air mieux lotis dans le dernier cas, vaut mieux voler des millions que 1000 €

Article 16 (droit de propriété)
Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.
-> Par contre c’est aux banque de décider qui à le droit de s’enrichir et ceux qui ont juste le droit de s’endetter pour consommer

Article 17 (pas d’emplois réservés)
Nul genre de travail, de culture, de commerce, ne peut être interdit à l’industrie des citoyens.
-> Tiens j’aimerais bien créer une chaîne de TV hertzienne, ça doit être assez simple…

Article 18 (achat des services et non des individus)

Tout homme peut engager ses services, son temps ; mais il ne peut se vendre ni être vendu ; sa personne n’est pas une propriété aliénable. La loi ne reconnaît point de domesticité ; il ne peut exister qu’un engagement de soins et de reconnaissance, entre l’homme qui travaille et celui qui l’emploie.
-> Etant donné que l’on est pas payé pour le temps de venir au travail, pour le temps de manger, pour le repos mérité suite au travail donné, on peut dire que même si l’on n’est pas payé à 100% de notre temps, nous appartenons à 100% à notre employeur. C’est lui qui décide comment mener notre vie tant que l’on est embauché… Et si t’es pas content, j’espère que t’as réussis à mettre de coté pour payer ta maison, ta voiture, l’éducation de tes enfants, et ta vie.

Article 19 (expropriation)
Nul ne peut être privé de la moindre portion de sa propriété sans son consentement si ce n’est lorsque la nécessité publique légalement constatée l’exige, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.
-> Encore faudrait-il le pouvoir d’y accéder quand on vient de tout en bas…

Article 20 (de l’impôt)
Nulle contribution ne peut être établie que pour l’utilité générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir à l’établissement des contributions, d’en surveiller l’emploi, et de s’en faire rendre compte.
-> C’est bien dommage mais il n’y a aucune transparence au niveau des dépenses de l’état, juste un petit graphique en couleur est offert lors de la remise de sa déclaration d’impôt.

Article 21 (des secours publics)
Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler.
-> Certaines entreprises sont tellement riches qu’elles préfèrent payer des amendes que d’embaucher des handicapés, ou …. arabes.

Article 22 (de l’instruction)
L’instruction est le besoin de tous. La société doit favoriser de tout son pouvoir les progrès de la raison publique, et mettre l’instruction à la portée de tous les citoyens.
-> Les grandes écoles (celles qui génèrent des employés à haut salaire) devraient donc être gratuites et pouvoir proposer un logement à ceux qui ne peuvent pas se le permettre quand ils habitent à plus de 100kms.

Article 23 (souveraineté nationale)
La garantie sociale consiste dans l’action de tous pour assurer à chacun la jouissance et la conservation de ses droits ; cette garantie repose sur la souveraineté nationale.
-> Merde je suis pas assez riche pour me payer un avocat, le soumis d’office à l’air de bosser pour le procureur tellement il est naze

Article 24 (responsabilité des fonctionnaires)
Elle ne peut exister, si les limites des fonctions publiques ne sont pas clairement déterminées par la loi, et si la responsabilité de tous les fonctionnaires n’est pas assurée.
-> A moins d’être pédophile difficile de se faire virer quand on est fonctionnaire… Donc si on gruge les chiffres de l’emploi pour aider nos potes politiciens, pas de pb !

Article 25 (souveraineté du peuple)
La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.
-> Difficile de croire encore à la souveraineté du peuple (démocratie) quand on est réduit à l’état de consommateurs influencé par la propagande nationale orchestrée par les médias, les politiciens et les stars (tv, films, sports, musique, …) qui manifestement de par leurs revenus exceptionnels ne peuvent que nous conseiller ce qui est dans leur avantage (en gros la droite qui taxe les pauvres, ce qui ne serait pas possible si la gauche “idéaliste” collabore avec l’ennemi et ne soumet pas au peuple les vrais pb)

Article 26
Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d’exprimer sa volonté avec une entière liberté.
-> J’en reviens à ce que je disais juste avant, il n’y a qu’un petit groupe qui peut nous soumettre ses idées (en plus elles sont foireuses, tout le monde est capable avec un niveau intellectuel de peuple de soumettre des lois bien plus humanistes et logiques que nos politiciens véreux qui de toute façon agissent dans leur intérêt et ceux de leurs potes)

Article 27
Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.
-> Alors ceux du dessus (les puissants) ont du soucis à se faire, car d’après les droit de l’homme ils ne méritent que la mort pour ce qu’ils ont fait

Article 28 (chaque génération ne décide que pour elle)
Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.
-> Pourtant elle à l’air pas mal cette petite déclaration des droit de l’homme qui date de 1793
Maintenant les gens sont tellement occupés par leurs petits soucis et leur devoirs qu’ils ne s’occupent même plus de leur droits (quand ils les connaissent)

Article 29
Chaque citoyen a un droit égal de concourir à la formation de la loi et à la nomination de ses mandataires ou de ses agents.
-> Si ils sont tous corrompus ou presque ça sert à rien

Article 30
Les fonctions publiques sont essentiellement temporaires ; elles ne peuvent être considérées comme des distinctions ni comme des récompenses, mais comme des devoirs.
-> En effet, ce sont les piliers d’une civilisation, ne remettons pas dans n’importe quelles mains le destin d’une nation.

Article 31
Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.
-> ça donne quoi le procès avec chirac ou plus récemment avec le fils de sarko ? un rappel à l’ordre comme quoi ils sont au dessus des lois

Article 32
Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.
-> Oui, mais à partir de combien de signatures ça donne un résultat ? Avec internet, certaine pétitions signées plus de 100 000 fois n’ont rien donné. De toute façon quand ils ont décidé de nous enc.lé ils le font jusqu’au bout.

Article 33
La résistance à l’oppression est la conséquence des autres droits de l’homme.
-> Merci, ça fait plaisir à entendre. Pendant un moment je pensais être fou, terroriste, hors la loi, utopiste. Au final ce son ceux qui se croient dans la normalité qui ont tous faut ! Ce petit rappel à l’ordre de nos droits en 1793 signifie que l’on est pas obligé d’attendre 1000 ans d’évolution pour que ça change. Ça c’est déjà passé dans le passé, alors pourquoi attendre.

Article 34
Il y a oppression contre le corps social, lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.
-> On aura beau discuté avec n’importe qui, tout le monde se sent plus ou moins opprimé (moralement ou physiquement)

Article 35
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
-> Le dernier article est très important, car ils nous rappelle que quand nos droits sont violés (et là ils le sont tous) l’insurrection n’est pas synonyme de terrorisme mais tout simplement le plus indispensable de nos devoirs et notre droit le plus légitime !
On peut décider de rester passif, de dire on est impuissant, on peut rien faire, ça c’est vous qui le dites. Et c’est bien parce que vous ne bougez pas votre cul (ce sont les stats qui le disent, pas moi), que c’est dur pour ceux qui ont le courage de taper là ou ça fait mal.
Faut-il attendre que ce soit vous qui soyez sur la paille, pour réaliser et décider de bouger enfin votre gros cul ramolli par le Mcdo et votre cerveau par la TV ?
Déja si vous ne grossissiez pas les rangs de l’ennemi en ne remettant jamais en question l’oppression, en considérant les personnes qui tentent de défendre les droits de l’homme comme des terroristes ou des utopistes. Que quand bonne volonté il y a, de toute suite la casser par votre scepticisme de vaincu ! Des gens se battent, certains le font pacifiquement, d’autres le font en étant considérés comme des terroristes, certains le sont vraiment, si ils ne respectent pas ces droits. En tout cas, faut pas croire que l’on est vraiment tous divisés, on souhaite la même chose, à nous enfin de travailler ensemble pour arriver à nos objectifs communs. Car ce n’est pas en se divisant (d’où le proverbe diviser pour mieux régner, inculqué en masse par la TV, droite, gauche, français, étranger, beaux, moches, riches, pauvres) que l’on arrivera à faire valoir nos droits communs.

Alors ? Métro, boulot, dodo, faillite ou que vive la révolution de 2008 !!!

Vous avez deux solutions :

1 – Arrêtez de grossir les rangs de l’ennemi en le défendant (c’est normal, que veux-tu y faire, on peut rien faire, c’est à cause des étrangers, des RMIstes, des chômeurs, des jeunes qui foutent rien, etc…) et ainsi être complice de crime contre l’humanité (ce qui sera dangereux pour vous le jour où le pouvoir aura changé de main)

2 – Grossir nos rangs, attention, faut pas croire que l’on va vous donner une arme gros calibre et vous donner instruction de shooter tout le monde qui viole nos droits (faut pas oublier que la plupart sont manipulés limite lavage de cerveau)
Notre arme, c’est l’information !!!!!!!!!!!!!!!! Pas de violence, elle n’est nécessaire que si elle est utilisée contre nous dans le but d’anéantir nos droits. (art.11)
Actuellement, ce que l’on doit faire c’est informer tout le monde, quand la TV oublie de nous parler de ce qui est essentiel ou quand elle le fait elle le tronque, c’est à nous citoyens de prendre la relève.
Vous pouvez déjà imprimez cette déclaration des droits de l’homme et la distribuer, c’est pas franchement dur et après autant de collaboration avec l’ennemi, il est peut-être temps d’y mettre un peu du votre.
Ensuite il existe un tas de communauté sur internet qui permet de faire connaitre de l’info et d’en découvrir. Je vous donnerais des adresses de sites où des citoyens organisent un futur meilleur (en tout cas ils essayent eux !)
Mais bon il faut savoir que ce genre de site à une durée limitée et est totalement censuré par les collabos (comme youtube), mais il en existe un tas de petits qui ne sont pas des collabos, eux, cherchez-les en utilisant les moteurs de recherche ou emule et réseaux peer to peer qui peuvent diffuser ces infos légalement (car ce qui est citoyen est en général toujours en licence libre !)

Difficile de se faire entendre en France pour dénoncer la supercherie de cet évènement mondial majeur de cette décennie. La propagande est bien huilée avec des médias sous tutelle. L’auto censure suit son cours. Ceux qui osent remettre en cause le moindre détail du 11 septembre sont accusés sans arguments concrets d’antisémites et de révisionnistes, aucune réponse sérieuse n’a été apporté aux questions les plus litigieuses ( Effondrement de la Tour numéro 7, Démolition contrôlée suite d’explosions précédent l’effondrement des tours, peu de monde dans les tours ce jour, important transferts boursies sur les compagnie aérienne les jours précédents les attentats, pas de trace d’avion au Pentagone…)


Aussi, l’essouflement de la propagande face aux preuves et aux soutients de plus en plus massif à la thèse du complot encourage certaines personnalités à hausser le ton fasse à l’indifférence générale d’une guerre basée sur le mensonge. La réaction sera d’autant plus grande lorsque la vérité éclatera au grand jour, en attendant un petit récapitulatif des fervents opposants à la thèse officielle.

Michael Moore ( Palme d’Or à Cannes avec  Farenheit 911), Thierry Meyssan grâce au réseau du net qui s’est chargé de poser les bonnes questions s’est aujourd’hui fait l’écho de ses découvertes fondées sur des documents officiels et vérifiables, partout dans le monde ( Suisse, Québec, Japon, Amérique Latine, Maghreb, Proche Orient, et désormais Russie) , Loose Change ont ouvert la voie du scepticisme quant à la théorie officielle. Sont venus ensuite les découvertes de toutes celles et ceux qui ont scruté en détails les vidéos du 11 Septembre, qui ont rassemblé les témoignages de pompiers, journalistes architectes, experts en bâtiments et en Démolition contrôlée, politiciens… la vérité ne cesse de progresser, et les personnalités brisent désormais le mur du silence médiatique. Le moment parfait pour rappeler à l’ordre et soutenir toutes celles et ceux qui se sont aventurés sur le terrain glissant du lynchage médiatique en remmettant en cause de la thèse officielle des attentats.

11 Septembre 2001 : débat sur la 1ère chaine TV russe (1/2)

11 septembre: débat sur la 1ère chaine TV russe (2/2)

Thierry Meyssan interview chez Ardisson

Fujita un sénateur japonais met en cause

l’administration Bush sur le 11 Septembre

Fujita au Senat questionne le 11/09

Mr Quiesa parlementaire italien émet de sérieux

doutes sur le 11 Septembre

Christine Boutin Ministre du logement en 2007

croit que c’est possible !

Karl Zéro soutient la réouverture d’une enquête

sur le 11 Septembre

Marion Cotillard livre sa vision sur le

11Septembre

Dieudo et le 11 septembre 2001

Bigard à la radio accuse Bush sur le 11

Septembre

11 septembre:Bigard persiste et signe sur

France 3

Bigard : il faut une nouvelle enquête

Thierry Meyssan : intervention en Russie

David Lynch et le 11 septembre

Le General Albert Stubblebine et l’attaque du

Pentagone

Et pour finir en beauté, voici un petit best of des personnalités qui ont déjà remis en cause les attentats du 11 Septembre à l’échelle internationale avec une mise en scène humoristique de Bande dessinée animée par notre nouvelle mascotte du front de la vérité sur le 11 Septembre 2001, j’ai nommé Jean-Marie Bigard:
Et si jamais cela ne vous suffisait pas, sachez qu’au delà des personnalités médiatisées, des centaines de journalistes, de politiciens, de survivants, de proches des victimes, de professeurs, d’architectes, d’anciens hauts-gradés militaires, de dirigeants des services de renseignements, d’ingénieurs, ou encore d’experts en démolition contrôlée qui se battent dans l’ombre pour faire reconnaître qu’il y a bien eut mensonges sur la thèse officielle du 11 Septembre et prônent ainsi la réouverture des enquêtes sur l’orchestration des attentats.
Pour plus d’infos:
http://www.reopen911.info/temoignages.html
SIGNEZ LA PETITION POUR UNE REOUVERTURE D’ENQUETE SUR LE 11 SEPTEMBRE:
http://www.reopen911.info/petition.html?symfony=676b5d5e901519b443cd402d843b1438

Robert Nesta Marley[1] est né le 6 février 1945 à Rhoden Hall près de Nine Mile dans le département de Saint Ann (Jamaïque). Il décèdera d’un cancer généralisé suite à un mélanome qui n’a pas été soigné à temps. Bob Marley est considéré dans le mouvement rastafarai comme un prophète.

Né d’une mère jamaïcaine noire âgée de 18 ans, Cedella Marley Booker, née Malcolm, et d’un père jamaïcain blanc d’origine anglaise, superviseur à cheval des travaux des champs et âgé d’une cinquantaine d’années, Norval Marley, qu’il n’a que très peu connu.

Les parents de Norval Marley n’acceptaient apparemment pas sa liaison avec une femme noire, et Norval, décrit par Cedella comme un homme gentil, mais de faible caractère, aurait été rejeté par sa famille. Bob Marley souffre de l’absence de son père, qui le fait venir à la capitale pour étudier quand il a cinq ou six ans. Sans nouvelles, sa mère le retrouvera des mois plus tard dans une rue de Kingston : son fils avait été confié à une vieille dame, pour qui il faisait les courses. Cedella voit Norval une dernière fois et reprend son enfant.

Bob Marley War

Doumbia Moussa Fakoly est né le 23 juin 1968 à Odienné au nord-ouest de la Côte d’Ivoire. Issu d’une famille de forgerons, Fakoly découvre assez tôt la musique reggae et monte son premier groupe, Djelys, en 1987. Il réussit peu à peu à se faire connaître au niveau régional puis national avec ses concerts.

Très concerné par l’évolution sociale et politique de son pays, Tiken Jah écrit des textes incisifs sur la situation électorale qui fait suite à la disparition d’Houphouët-Boigny en 1993, ce qui lui valut une grande popularité au sein de la jeunesse.

En 1998, il monte pour la première fois sur scène en Europe, à Paris.

Depuis 2003, Tiken Jah Fakoly vit exilé au Mali suite à des menaces de mort[1].

Il obtient la Victoire de la musique en 2003 dans la catégorie album Reggae/Ragga/World pour l’album Françafrique.

En 2002 et 2005 il chante lors de la Fête de l’Humanité.

Lors d’un festival de rap à Dakar, Sénégal en décembre 2007, Fakoly démande entre autres au président Wade de « quitter le pouvoir s’il aime le Sénégal », il parle aussi du danger que coure le pays. Fakoly est déclaré « persona non grata » au Sénégal suite à ces déclarations jugées « fracassantes, insolentes et discourtoises » par le gouvernement sénégalais. Un arrêté d’entrée et de sortie du territoire sénégalais a été pris par le ministre de l’Intérieur. Fakoly quitte le pays le lendemain[2].

Tiken Jah Fakoly Le pays va mal

Tiken Jah Fakoly l Afrique en a marre

Premier fils d’une famille de neuf enfants, Seydou Koné naît à Dimbokro en 1953. Élevé par sa grand-mère, le garçon connaît des années heureuses : portant le même prénom que le grand-père décédé, il est le « petit mari » de l’aïeule qui le cajole. Élevé parmi des femmes âgées, il en apprend notamment de nombreuses expressions dioula recherchées. Une règle importe qui marquera l’enfant pour toute sa vie : il faut « parler droit », ne pas mentir, quelles que puissent en être les conséquences.

En 1962, il retrouve sa mère à Korhogo ; celle-ci l’emmène à Odienné où son mari travaille pour la Compagnie française de Côte d’Ivoire, la CFCI. Seydou Koné passe dix ans à Odienné, où en 1972, il préside la section locale du Mouvement des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (MEECI). On l’appelle Elvis Blondy. La même année, il part suivre sa seconde au lycée normal de Korhogo. Élève inscrit à l’internat, l’adolescent forme un groupe avec ses copains Price (guitare), Pop Touré (batterie) et Diallo Salia (basse) : les Atomic Vibrations jouent en matinée les week-ends, pour les beaux yeux des jeunes filles du Couvent Sainte-Elisabeth voisin…
Désireux d’apprendre l’anglais, il convainc sa mère de le laisser partir, en auto-stop, pour le Libéria voisin.

En 1973, Seydou Koné est à Monrovia. Il y reste treize mois, prenant des cours pour maîtriser la langue des Beatles et donnant des leçons de français. Mais le jeune homme veut aller plus loin. Il rentre en Côte d’Ivoire avec l’idée de partir aux États-Unis perfectionner son anglais, aller à l’université, faire de la musique et créer un groupe. À l’époque, il a en effet déjà écrit maintes chansons. « Come back Jesus », par exemple, a été écrite au Libéria (le titre sera publié en 1985 sur l’album « Apartheid is nazism »).

C’est en 1976 que le rêve devient réalité : Blondy (c’est ainsi qu’il signe les lettres envoyées aux amis restés au pays, surnom qui existe depuis le collège à Odienné) débarque à New York.

Il s’inscrit dans une première école, la Geneva School of business, où il suit pendant trois mois des leçons d’anglais commercial. Puis il use les bancs du Hunter College pour prendre des cours de langue accélérés et passer avec succès le test qui lui permet enfin de s’inscrire à l’American Language Program de Columbia University.

Pendant deux ans, le jeune ivoirien suit ce programme destiné aux étudiants étrangers. En même temps, souvent de nuit, forcément, il enchaîne les jobs alimentaires – il est notamment coursier, à 5 dollars le pli porté. À ce rythme, il tombe bientôt malade. Alors qu’un médecin lui conseille de se reposer, un ami ivoirien, Oullaï Joachim, lui suggère de venir le rejoindre à Waco, au Texas. Seydou arrête les cours et quitte New York, son climat qui peut être si froid et son rythme infernal.

À Waco, le compatriote l’aide à trouver du travail : c’est l’usine de dindons Plantation Food, puis celle de poulets. Mais les abattoirs, cela ne correspond pas si bien que ça au jeune homme qui, à New York, comme la plupart des africains, évoluait dans les milieux carribéens et notamment jamaïcains : toute la période new-yorkaise a en effet été celle d’une approche de la philosophie rasta, illustrée par le concert donné par Burning Spear en 1976 à Central Park, dont Alpha parle encore aujourd’hui comme d’une date majeure, et en quelque sorte, emblématique.

Après les volailles, donc, le jeune Blondy trouve un job chez le plus grand distributeur de musiques chrétiennes du monde. Pour sa part, il continue d’écrire ses titres.

Une rencontre lui donne beaucoup d’espoir : celle du Jamaïcain Clive Hunt, qui lui présente The Sylvesters, un groupe formé par une famille de dominicains qui joue régulièrement dans les petites salles de l’État de New-York. Espérant enfin réussir, Blondy quitte le Texas et commence à se produire en première partie des Sylvesters. Il chante ses propres compositions, dont «Burn down the apartheid», « Bory Samory » ( publié en 1984 sur « Cocody Rock ») ou « War », de Bob Marley, en français (publié en 1994 sur «Dieu»)…

Mais le plus grand espoir du jeune homme repose sur les 8 chansons enregistrées, sous la houlette de Clive Hunt, au studio Eagle Sound à Brooklyn. À l’époque, Clive Hunt a déjà réalisé le 1er album des Abyssinians, travaillé avec Max Romeo et enregistré un album sous le pseudonyme de Lizzard (dont une chanson, Milk and Honey, a été reprise par Dennis Brown). Le disque ne voit malheureusement jamais le jour : le réalisateur ayant des problèmes d’argent, il a, dit-on à Blondy, quitté New York pour Londres.

Déjà quatre ans passés aux États-Unis, sans résultat vraiment palpable : en 1980, Blondy décide de rentrer en Côte d’Ivoire. Peu glorieux, le retour est douloureux. Le rêve américain a tourné au cauchemar.

De retour à Abidjan, Blondy habite chez des amis. Il se met à répéter avec des musiciens ghanéens au ghetto d’Adjamé, au Bracodi Bar. Désormais, il se fait appeler Alpha, qu’il a ajouté à Blondy en signe d’espoir d’une nouvelle vie, d’un commencement.

En 1981, Roger Fulgence Kassy lui propose de passer dans l’émission qu’il présente à la télévision ivoirienne (la RTI), «Première chance». Les deux hommes se connaissent de longue date. Adolescents, ils se retrouvaient en effet à Abidjan pendant les grandes vacances, au quartier Ebrié, chacun chez son oncle (les deux oncles travaillaient à la Présidence) ; ils ont passé le BEPC la même année.

Avant le départ au Libéria, en 1973, c’est d’ailleurs ensemble qu’ils se présentent au concours d’entrée à la RTI. Fulgence réussit, et entre au studio-école de la télévision ivoirienne. Quand Blondy revient des États-Unis, Fulgence fait partie de l’équipe du studio 302, dirigée par George Benson (producteur et animateur ivoirien. A ne pas confondre avec le guitariste américain). En 1981 donc, Ful, comme l’appelle Alpha, lui propose « Première chance ». Pour le chanteur qui a bientôt trente ans, c’est plutôt la dernière chance…

Il interprète quatre chansons : « Christopher Colombus » de Burning Spear, et trois de ses compositions, « Bintou were were », « Dounougnan » et « The end ». « Tu verras, demain, ta vie va changer », avait prévenu Fulgence. Effectivement: Devant l’engouement suscité par le passage à la télévision, Georges Benson propose au chanteur de produire son premier album. Ce sera « Jah Glory », qui sort fin 1982, début 1983. C’est, au grand regret de Seydou Koné, malheureusement trop tard pour faire partager sa joie à sa grand-mère chérie.

Sur l’album, un titre que Benson hésite à mettre : « Brigadier sabari ». La chanson (dont l’intitulé peut se traduire par la supplication « Brigadier, pitié! ») dénonce les violences dont la police est coutumière. Le titre fait un tabac en Côte d’Ivoire et dans toute la région. Il accompagne jusqu’à aujourd’hui la riche carrière d’Alpha Blondy, qui compte plus de quinze albums et un nombre incalculable de concerts.

Avec son groupe le Solar System, l’artiste se produit en effet aux quatre coins de la planète, portant haut les couleurs de l’Afrique et de son pays, la Côte d’Ivoire.

Alpha Blondy War

Alpha Blondy Jerusalem

Cette vidéo reste le symbôle de cette lutte contre les plus démunis, les sans-logis que dénonce ici  ce brave homme qu’était l’Abbé Pierre.

Coluche a lui aussi mis la main à la pâte en se présentant à la présidentielle, où il fut contraint, suite à des pressions, de se retirer avant de mourir quelques temps plus tard dans des conditions toujours douteuses.

La Reprise du flambeau ne s’est pas faite attendre, les Enfants de Don Quichotte compte bien aujourd’hui en France, remettre le débât sur la table. Mais seulement l’Hiver, où les médias adorent faire semblants de sangloter contre ceux qui dorment dehors dans le froid et l’insécurité. Soutenons ce combat digne d’intérêt !

La question parle d’elle-même … Marc Edouard Nabe écrivain de contre pouvoir parle d’Al Qaeda de l’Irak, de la propagande de Ben Laden, de l’Occident et de l’avenir.Choisis ton camp citoyen !

« Previous Page

Secrets-Revelations.com is proudly powered by WordPress and Design Lviv.
Entries (RSS) | Comments (RSS).
services B2B | Plate-forme de communication | Creation boutique en ligne | annuaire des meilleurs sites | Service traduction | Worldtech International | Obtenez un devis travaux | 123-devis | de-devis | devis-maison | un-devis | annuaire-courtiers | simulation-en-ligne | medecine alternative | Roumanie immobilier | anti-crise.com | Casinos Poker Paris-Sportifs | Gagner de l'argent sur internet | secrets-revelations | Forum politique | cancer spiruline |